pourquoi consommer local et bio 1

Pourquoi consommer local et Bio ?

Depuis quelques années, les français cherchent à améliorer leur mode de consommation et tentent de plus en plus à privilégier les circuits courts en passant directement du producteur au consommateur.

« Avec le confinement et l’épidémie du covid 19, les ventes des produits locaux et notamment bio explosent, les Français souhaitent « mieux manger »

Cette tendance s’est fait encore plus  ressentir depuis le début du confinement où se déplacer vers les grandes distributions est source de prise de risques voir d’angoisses face au Coronavirus et  la recherche de produits en pénurie dans les rayons poussent les consommateurs à changer leur habitudes et à trouver des solutions.

Manger local et de saison, un effet de mode ?

Bien sûr, avant cette crise sanitaire, manger local et/ou manger bio été déjà une habitude pour certains. Beaucoup d’enseignes ont augmenté la taille de leurs rayons constitués de produits issus de l’agriculture biologique et cherchent à travailler avec les petits producteurs locaux.

« Attention local ne veut pas forcément dire bio! »

Le Français Change ses habitudes alimentaires : La résultante du confinement

Depuis le début du confinement, les français ont dû changer leurs habitudes de vie et de consommation : moins de déplacements en supermarchés donc plus de recherches de produits bruts.

Il faut savoir que l’une des principales occupations des français durant ce confinement est de cuisiner.

Une vraie chaîne de solidarité s’est créée (grâce notamment aux réseaux sociaux)  au profit de nos producteurs locaux qui proposent également des livraisons à domicile ou des ventes à la ferme.

« Ce soutien à l’économie locale, dans le respect des précautions sanitaires, était indispensable en temps de crise. »

Qu’est-ce que manger local et de saison ?

Une petite définition s’impose  car le terme « locale » peut être interprété de différentes façons :

  • La définition du «local» est pour certains, la détermination d’une zone d’achat  autour du lieu de consommation (en moyenne 160km).
  • Pour d’autres cela signifie que la consommation locale se limite à leur région ou encore à leur pays.

Pour faire simple manger local, c’est privilégier les produits conçus le plus proche de chez vous et l’on devient donc un Locavore.

Qu’est ce qu’un produit de saison ?

« 36% des Français ont une préférence pour les produits de saison. »

Un produit de saison c’est un produit mûr, disponible à un moment donné dans une région spécifique. Il arrive naturellement à maturité et son cycle naturel est respecté, sans utilisation de moyens d’accélération (par exemple les serres chauffées).

Quels sont les avantages de manger local et de saison ?

Avoir une consommation de produits locaux c’est :

  • Encourager la production alimentaire près de chez soi et la biodiversité. L’argent que vous dépensez reste dans l’économie locale et permet le maintien et la création d’emplois dans les entreprises environnantes.
  • Retrouver le goût et les saveurs des produits du terroir en effet les aliments ayant moins voyagé gardent leurs éléments nutritifs et leurs vitamines plus longtemps.
  • Privilégier la fraîcheur des produits.
  • Favoriser les circuits courts et établir un lien privilégié avec son producteur local.
  • Se tenir informé de la traçabilité des produits proposés. Les producteurs locaux peuvent vous expliquer les différentes étapes de la production de leurs produits. Vous serez sûrs de leur qualité et de leur provenance.
  • Réduire les transports et minimiser l’impact sur la nature. On utilise moins de carburant et on génère moins de gaz à effet de serre car le produit voyage moins.
  • Payer un produit à sa juste valeur sans intermédiaire ni de marge et ainsi soutenir l’économie des producteurs locaux. Les produits locaux demandent moins de transports et aucune taxe d’importation, ce qui se répercute sur le prix.

Pourquoi le locavorisme n’attire pas plus de monde ?

Pour certains, il est plus pratique de se fournir dans les grandes surfaces : gain de temps, fruits et légumes toutes saisons et produits disponibles en un même lieu.

Ces mêmes personnes pensent que le locavore a une alimentation monotone et de plus doit être bon cuisinier car il n’achète pratiquement que des produits locaux  bruts.

Bien évidement cela reste des idées préconçues et demandez à un locavore s’il regrette son choix de consommation et s’il souhaite le changer !

pourquoi consommer local et bio 1

Qu’est-ce que manger Bio ?

« 56% des Français déclarent manger des aliments bio régulièrement. »

Le bio (abréviation de biologique) désigne les produits issus de l’agriculture biologique. Manger bio engage l’agriculteur a recourir à un mode de culture avec des pratiques qui respectent l’environnement et les animaux.

Les productions (fruits, légumes, viandes bio ….) sont cultivées ou élevées sans produits chimiques de synthèse et sans OGM (organisme génétiquement modifié).

Le producteur bannit donc  les engrais, les pesticides et tous les autres additifs dangereux pour la santé.

Pour être d’appellation « Bio » la production doit posséder un label.(Lien externe vers un autre article du site) (AB, Ecocert, Label rouge…) et est donc soumis à un cahier des charges souvent lourd.

La priorité de l’agriculture biologique est de  garantir des produits sains qui ne soient pas préjudiciable à l’environnement et au bien-être des animaux et encore moins à la santé du consommateur.

La filière biologique offre un large choix de produits : fruits, légumes, céréales, produits laitiers, viande bio, mais aussi cosmétique et textile.

Quels sont les avantages de manger bio ?

Avoir une alimentation bio c’est :

  • Promouvoir des cultures durables et la biodiversité. Une agriculture durable est une agriculture économiquement viable, écologiquement saine, socialement juste et humaine (Frédéric Zahm )
  • Respecter le bien-être des animaux (condition de vie, santé, abattage..). Ils ont accès à un extérieur et à des bâtiments de taille adaptée afin de respecter les densités. Leur alimentation est exclusivement bio et les conditions de transports sont plus
  • Respecter l’environnement sans utilisation de pesticides et désherbants chimiques.
  • Se tenir informé de la traçabilité des produits proposés. Se tenir informé de la traçabilité des produits proposés. Les producteurs locaux peuvent vous expliquer les différentes étapes de la production de leurs produits. Vous serez sûrs de leur qualité et de leur provenance.
  • Manger des produits sains donc bons pour la santé et ayant plus de goût. Les produits sont cueillis à maturité et ne subissent pas les effets nocifs des transports et des conservateurs.
  • Aider les agriculteurs et les productions locales. L’argent que vous dépensez reste dans l’économie locale et permet le maintien et la création d’emplois dans les entreprises environnantes.
  • Découvrir de nouveaux aliments et ainsi changer nos habitudes de consommation : des céréales comme le quinoa, des légumes anciens comme le topinambour ou encore des viandes de races uniques en France comme la viande de Marucha bio.

Pourquoi l’alimentation bio n’attire pas plus de monde ?

« 70% des consommateurs de viande estiment pourtant qu’il faudrait trouver plus de viande bio dans l’offre générale des aliments biologiques. »

Ce mode d’alimentation a ses adeptes, mais est en parallèle décrié par d’autres.

Pour le consommateur français qui voudrait manger plus sain trouve que le bio c’est :

  • encore un prix trop élevé par rapport aux produits conventionnels. L’agriculture ainsi que l’élevage bio ont un rendement plus faible et demandent plus de main d’œuvre.
  • Difficile à se procurer. Certains produits sont de saison donc non disponibles toute l’année.
  • Juste un effet de mode et pas un mode de vie. Malgré les labels et les cahiers des charges stricts, beaucoup de Français doutent encore de « l’efficacité » du bio aussi bien pour l’environnement que pour la santé.
  • Un panel de produits restreint. Les marques de distribution ne disposent pas d’une offre exhaustive et sont assez limitées dans leurs rayons bio.

Où trouver des aliments bio en circuit court?

Les producteurs locaux offrent des livraisons à domicile ou des ventes à la ferme. Les paniers paysans sont très à la mode et vous proposent un panel de produits locaux et de saison.

Il est aussi facile d’en trouver sur les marchés, dans les épiceries  de votre ville ou dans les associations AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) ou bien encore dans les grandes surfaces.

De plus en plus de producteurs locaux proposent des colis et des produits par le biais de vente en ligne (avec des livraisons possibles dans toute la France).

Le Français deviendra-t-il un consommateur bio responsable après la crise sanitaire?

le locavorisme, d’autant plus s’il est bio, est donc un mode de consommation responsable qui permet de préserver l’environnement et l’économie de sa région.

Mais il reste encore pas mal de chemin à faire avant qu’une majorité de Français prône pour une consommation local et bio !

Continuer à montrer que la dualité entre le bio et d’autres modes du « bien manger » (le produit local, le circuit court, la vente directe et la qualité nutritionnelle) semblerait aussi être un moyen important pour promouvoir le changement de consommation.

La communication reste un élément clé dans la mesure où ces consommateurs ne sont pas en recherche active d’informations. Elle peut être développée grâce :

  • Au bouche à oreille
  • Aux réseaux sociaux
  • Aux sites internet (vente et boutique en ligne)
  • Aux partenariats entre les grandes surfaces et les producteurs locaux.

Avec nos rythmes de vie effrénés et notre désir de manger sain, un seul conseil :

« Que ton alimentation soit ta première médecine » Hippocrate, médecin grec de l’Antiquité (5e siècle av. J.-C)

 

pourquoi consommer local et bio 1

Laisser un commentaire